• nos chères têtes grises

    Nos chères têtes grises ...

     <?xml:namespace prefix = v ns = "urn:schemas-microsoft-com:vml" /><v:shapetype id=_x0000_t75 stroked="f" filled="f" path="m@4@5l@4@11@9@11@9@5xe" o:preferrelative="t" o:spt="75" coordsize="21600,21600"><v:stroke joinstyle="miter"></v:stroke><v:formulas><v:f eqn="if lineDrawn pixelLineWidth 0"></v:f><v:f eqn="sum @0 1 0"></v:f><v:f eqn="sum 0 0 @1"></v:f><v:f eqn="prod @2 1 2"></v:f><v:f eqn="prod @3 21600 pixelWidth"></v:f><v:f eqn="prod @3 21600 pixelHeight"></v:f><v:f eqn="sum @0 0 1"></v:f><v:f eqn="prod @6 1 2"></v:f><v:f eqn="prod @7 21600 pixelWidth"></v:f><v:f eqn="sum @8 21600 0"></v:f><v:f eqn="prod @7 21600 pixelHeight"></v:f><v:f eqn="sum @10 21600 0"></v:f></v:formulas><v:path o:connecttype="rect" gradientshapeok="t" o:extrusionok="f"></v:path><?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:lock aspectratio="t" v:ext="edit"></o:lock></v:shapetype><v:shape id=_x0000_s1026 style="MARGIN-TOP: -0.1pt; Z-INDEX: 1; MARGIN-LEFT: -0.25pt; WIDTH: 117.25pt; POSITION: absolute; HEIGHT: 105.75pt; wrap-edited: f; position-horizontal: absolute; position-vertical: absolute" wrapcoords="-193 0 -193 21386 21600 21386 21600 0 -193 0" type="#_x0000_t75"><v:imagedata o:title="vieux" src="file:///C:/DOCUME~1/PROPRI~1/LOCALS~1/Temp/msoclip1/01/clip_image001.jpg"></v:imagedata><?xml:namespace prefix = w ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:word" /><w:wrap type="tight"></w:wrap></v:shape>Aujourd'hui, vendredi, il faut que je fasse de grosses courses car le frigo répond en écho à la sempiternelle question : Qu'est-ce qu'on mange ?? En règle générale, j'évite le vendredi et j'ai bien raison...

    Arrivée à l'hyper, je me retrouve baignant dans une marée d'indéfrisables violettes, de poils gris à la brosse et de casquettes... Je m'interroge et je comprends soudain que je suis – outre un vendredi – en pleine semaine promotionnelle du style «2 achetés le 3é gratuit » et là, je me dis : nos papis et mamies qui pour la plupart ont manqué de tout ou presque sont les 1e maintenant à tomber dans les pièges de la consommation à outrance, mais où est donc passer leur légendaire sens de la mesure et de la raison ?? une fois lâchés dans un hyper en période de promotions, c'est l'hystérie collective !!

    J'avise quelques chariots bourrés à bloc et je vois pêle-mêle d'improbables choses dont ils n'ont sûrement pas besoin... des lots de 3 chemises, dont 2 au minimum resteront emballées jusqu'à leur mort, des paquets de lessives énormes qui pourraient laver pendant 5 ans une famille nombreuse, des packs de 16 yaourts dont la DLUO leur fera friser la listériose... etc... Et puis, un attroupement en tête de gondole... je jette un oeil et je vois mes chère têtes grises agripper littéralement des barquettes de fraises !! En plein coeur de l'hiver !! Mais où va-t-on ?? Ils savent pourtant - EUX - que les fraises ne poussent pas en hiver ! Alors quoi ??

    Ne savent-ils pas que ces fraises - si rouges  si grosses - sont bourrées d'engrais, de pesticides et si on les "sniffe" de plus près on sent encore le gasoil qui a servi à chauffer les serres...

    NON vraiment tout fout le camp ! On pensait que nos aînés étaient les derniers détenteurs de sagesse, de savoir et de raison et PAF !!

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 2 Mars 2007 à 12:35
    Bonjour et en plus
    ce sont les plus pressés aux caisses ils soufflent tellement que t'as l'impression d'avoir un boeuf derrière toi et qu'ils vont mourir sur place et en plus meme pas polis souvent ,bonjour connais pas ou plus ...Rien ne sert de vieillir il faut partir à point " un jeune vieux con ou l'inverse j'sais plus
    2
    ecodouble
    Mercredi 15 Avril 2009 à 18:48
    Tel quel !
    Bien vrai et bien raconté, de façon amusante.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :