• MARIE NATURE

    AMIS NANTAIS... une bonne adresse à Nantes...

    Si vous voulez acheter des produits d'hygiène et de beauté BIO – donc sans tous ces toxiques et matières chimiques – Rendez-vous chez Marie Nature (tiens, tiens, son logo c'est aussi le coquelicot...) c'est une petite boutique 2 rue Paré à Nantes (une petite rue entre le Monoprix et Bata)...

    Y'a des tas de trucs dont : le savon d'alep, la pierre d'alun, des crèmes au beurre de Karité, mais aussi le vinaigre des 4 voleurs – que j'ai découvert chez elle et qui est impec' pour ceux qui souffrent de pellicules ou de psoriasis...

    Enfin, bref, allez-y faire un tour... vous verrez bien !!


    28 commentaires
  • SAVEZ-VOUS QUE VOUS AVEZ UNE EMPREINTE ECOLOGIQUE ?

     

    KESAKO ?

    Je m'explique, tous nos gestes influent sur notre environnement et, qu'on le veuille ou non, le dégradent... Donc, on a un crédit de x m2 ... plus clair, je vais prendre une image choc : si le monde entier consommait comme les américains (eh oui encore eux !) eh bien il nous faudrait entre 3 et 4 planètes, je crois, pour que l'empreinte écologique ne soit pas... visible ?

    Donc, on peut réduire son empreinte écologique... ça vous la coupe hein ? ben, oui jusqu'alors vous n'étiez même pas conscient du fait d'en avoir une (d'empreinte... suivez un peu !!) alors de là  à la réduire...

    Mais comment ? piaffez vous d'impatience... Bien intentionnés que vous êtes vis-à-vis de l'environnement... Mais méfiez-vous, cela implique parfois des sacrifices sur nos petits conforts quotidiens... Mais qu'est-ce que la victoire sans la difficulté ?  (à méditer ça aussi...)

    Bon, eh bien voilà, un texte trouvé sur le site du WWF (qui soit dit en passant mérite aussi le détour, je vous engage à y aller), bref, ce texte nous donne des pistes pour être moins « Environnementophages »

     

    Quelques gestes simples pour réduire mon empreinte écologique :

    • Si je remplace 5 ampoules classiques par des ampoules fluocompactes à économie d'énergie

    è    je réduis mon empreinte écologique de 100 m2 par an.

     • Pour la nourriture que je consomme, si j‘augmente de 50 % la part qui est produite localement :

    è    je réduis mon empreinte écologique de 300 m2 par an.

     • Chaque année, si je remplace 5 heures de voyage en avion par le même trajet en train ou en car.

    è    je réduis mon empreinte écologique de 1.000 m2 par an.

     • Chaque jour, si je passe 3 minutes de moins sous la douche

    è    je réduis mon empreinte écologique de 400 m2 par an.

     • Au lieu de passer 3 heures chaque jour devant la télé ou l'ordinateur, si je lis, je prends du temps avec des amis,...

    è    je réduis mon empreinte écologique de 100 m2 par an.

     • Si je conduis 25 km de moins en voiture par semaine.

    è    je réduis mon empreinte écologique de 500 m2 par an.

     • Une fois par semaine, si je remplace la viande que je mange habituellement au dîner par un substitut végétarien ( steak de soja par exemple)

    è    je réduis mon empreinte écologique de 1.000 m2 par an.

     • 4 fois par mois, si je fais sécher mon linge sur une corde au lieu d'utiliser un séchoir électrique

    è    je réduis mon empreinte écologique de 100 m2 par an.

     • Si j'augmente de 50 % la proportion de nourriture que je consomme qui n'est

    ni emballée, ni traitée industriellement

    è    je réduis mon empreinte écologique de 500 m2 par an.

     *** 1 hectare = 10.000 m2

    Source : www.redefiningprogress.org

     Bon, je suis d'accord les steaks au soja... pour y avoir goûté... c'est pas le pied ! mais quand même vous avez vu le gain sur l'empreinte... 1000m2 !! ça vaut bien un petit effort de temps en temps, non ?

    Non, mais vous inquiétez pas, je ne suis pas en train de prôner un retour en arrière toute !! Je ne tiens pas à aller battre mon linge dans la rivière gelée, ni couper mon bois et allumer mon poele tous les matins, que nenni ! Ecolo oui, mais femme au foyer, ben oui, c'est déjà assez chiant comme ça, alors si en plus, il faut se battre contre les éléments... non, mais soyons raisonnés !

    Vous reprendrez bien un peu de steak de soja ? le tout c'est de s'y habituer...


    votre commentaire
  • VOUS AVEZ DIT « GAZ A EFFET DE QUOI » ?

     

    Un chiffre à méditer (qu'est-ce qu'on médite sur ce site !!) :

    Les Etats-Unis représentent 4% de la population mondiale et ....25% des émissions de gaz à effet de serre....

     

    Un boycott s'impose, et d'urgence ! je ne sais pas vous, mais moi, ils commencent vraiment à me gaver ces lointains cousins d'amérique... à part gracier des dindes en novembre (tradition pour Thanksgiving – ça c'est pour votre culture perso si tant est qu'il y ait une culture américaine – zlouk, un coup griffe au passage) donc à part s'occuper des dindes, je ne vois pas trop ce qu'ils font de bien... faudrait voir à les faire réagir...

    La seule répression possible et compréhensible dans ce bas-monde mercantile c'est l'oseille, le flouze, le blé, bref le fric... donc il faut taper là où ça fait mal... comprenne qui veut... vous vous souvenez de mon petit chapitre sur « le pouvoir est dans le caddie » eh bien, il serait tant de le mettre en pratique !!


    votre commentaire
  • GREENPEACE et COMPAGNIE

     

    Ça y est l'écolo poil de bique me redémange...

    Du coup, je suis allée sur le site de GREENPEACE... et là, plein de dossiers super intéressants, mais un a retenu plus mon attention car il fait référence aux pollutions au quotidien (voir topo sur l'ARTAC)...  C'est l'enquête VIGITOX ;

    Greenpeace a fait un état des lieux de tout un tas de produits qu'on utilise tous les jours et notamment les cosmétiques... tiens, tiens, tiens .... Et puis, ils se démontent pas ils décernent carrément des feux verts, oranges ou rouges selon les marques et les produits... et franchement il n'y a pas beaucoup de produits en vert, malgré leurs noms alléchants ayant attrait aux herbes, fleurs ou fruits (du style Herbal Essences, Fructis et autres), bref ARNAQUE et Cie

     

    Par contre, j'ai été étonnée de voir une vieille marque, plusieurs fois signalée en VERT, c'est CADUM... ni une, ni deux, me voilà sur le site de Cadum, vous savez Bébé Cadum... ben, j'y apprends, stupéfaite, qu'en 2000, cette société Frenchie a dit Ciao Bye au groupe Colgate Palmolive, pour redevenir totally Frenchie ! Si c'est pas courageux ça par les temps qui courent !!

    Alors, bon, vous, vous faites comme vous voulez, mais moi, dans mon caddie, il se pourrait bien que prochainement il y ait un bébé Cadum qui traîne !! A part, que j'aurai peut-être un peu de mal à le trouver dans les rayons... car n'ayant plus les dollars de Mme Colgate, le pauvre bébé  doit être relégué au bas du linéaire !! Mais qu'importe le lumbago pour aller l'attraper du moment qu'on achète sain... N'OUBLIEZ PAS... si les gens n'achetaient pas ça ne se vendrait pas !!

    donc cessons d'accuser les lobbies en tout genre et faisons de chaque course un acte politique et citoyen... Bon, là, je verrai bien un petit refrain de la Marseillaise ? Ouais, je sais j'en fais trop... mais bon, allez voir sur greenpeace.fr et vous me direz si c'est pas les autres qui en font des tonnes !!

     

    Autre chose, allez aussi DE TOUTE URGENCE sur le site www.defipourlaterre.org , là vous pourrez vous engager concrètement à faire quelques petits gestes au quotidien pour la terre... dérisoire, me direz-vous ? pas tant que ça... comme dit l'adage : les petits ruisseaux font les grandes rivières... et plus on sera nombreux à être répertoriés comme étant pro-écologie, plus cela aura de poids sur nos politiques... l'horizon 2007 se profile, alors il est tant d'accélérer le mouvement...

    Et si tout ou presque découlait de l'écologie ?  à méditer...


    1 commentaire
  • IRRADIATION DES ALIMENTS
    Comment ça « irradiation des aliments »? des aliments qu'on mange ?
    <shapetype id="_x0000_t75" stroked="f" filled="f" path="m@4@5l@4@11@9@11@9@5xe" o:preferrelative="t" o:spt="75" coordsize="21600,21600" /><stroke joinstyle="miter" /><formulas /><f eqn="if lineDrawn pixelLineWidth 0" /><f eqn="sum @0 1 0" /><f eqn="sum 0 0 @1" /><f eqn="prod @2 1 2" /><f eqn="prod @3 21600 pixelWidth" /><f eqn="prod @3 21600 pixelHeight" /><f eqn="sum @0 0 1" /><f eqn="prod @6 1 2" /><f eqn="prod @7 21600 pixelWidth" /><f eqn="sum @8 21600 0" /><f eqn="prod @7 21600 pixelHeight" /><f eqn="sum @10 21600 0" /></formulas />
    <lock aspectratio="t" v:ext="edit" /></shapetype /><shape id="_x0000_s1026" style="MARGIN-TOP: 10.2pt; Z-INDEX: 1; MARGIN-LEFT: 306pt; WIDTH: 2in; POSITION: absolute; HEIGHT: 131.25pt" alt="" type="#_x0000_t75" /><imagedata o:href="http://www.brest-ouvert.net/IMG/arton1471.jpg" src="file:///C:/DOCUME~1/PROPRI~1/LOCALS~1/Temp/msoclip1/01/clip_image001.jpg" /><wrap type="square" /></shape />Et oui, et tous les jours mêmes !!
    L'irradiation des aliments permet d'arrêter les processus de pourrissement des denrées. Du coup, on peut les transporter, les stocker... sans problème...
    Enfin, sans problème, c'est vite dit... Le problème c'est surtout que RIEN n'est indiqué sur les emballages de ces produits qui ont été irradiés...
    Pignouffes que nous sommes, on râle pour avoir en long en large et en travers, les valeurs caloriques, les teneurs en vitamines, les apports journaliers recommandés de tout et de n'importe quoi, mais FI des procédés de conservations !!
    Quels sont les produits concernés ?
    Les aliments irradiés autorisés à la vente en France : épices et aromates, ail, oignon et échalote, viande de volaille, légumes déshydratés, gomme arabique, flocons et germes de céréales, légumes et fruits secs, cuisses de grenouilles congelées, farine de riz, fraises, herbes aromatiques surgelées, viande de volaille hachée broyée ou morcelée, blanc d'oeuf liquide déshydraté ou congelé, crevettes décortiquées ou étêtées congelées, fruits secs (abricots, figues, raisins, dattes), camembert au lait cru, abats de volailles frais ou congelés... (Source Ionisos).
    L'irradiation des aliments en chiffres : 7 centrales d'irradiation des aliments référencées en France, dont une à Orsay dans l'Essonne, 5000 tonnes au moins d'aliments irradiés chaque année en France et des dizaines de tonnes importées, 2,7% des aliments commercialisés dans l'Union Européenne sont irradiés et non étiquetés comme tels selon un rapport de la Commission Européenne.
     
    BON APPETIT !
     
    Bon, je vous fais grâce des colorants, émulsifiants, glutamachin chose et autres conservateurs... je ne voudrais pas que subitement à la lecture de ce blogg vous deveniez anorexique ou orthorexique, ce qui n'est pas de tout repos...
     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique